top of page

Lutter contre les discriminations avec la réalité sexuelle… euh pardon virtuelle



« J’ai décidé de confier à Sabine le recueil des doléances de notre client. Comme toutes les femmes, elle aura une grande capacité d’écoute. Et puis par la même occasion, il tombera sous le charme de notre Sabine (rires gras). J’ai confié à Paul la négociation du contrat que nous allons signer avec lui. » Nous sommes ici en présence d’énoncés particulièrement sexistes. Que ceux-ci soient explicitement marqués ou bien dissimulés derrière une sorte de paternalisme, ils montrent tous une certaine hiérarchisation des sexes.


2. Le sexisme, kezaco


Le terme est construit de la même façon que racisme par exemple. Ainsi, le racisme indique la supériorité supposée d’une race sur une autre, comme le sexisme , la supériorité d’un sexe sur les autres.


Selon le rapport annuel 2022 sur l’état  du sexisme en France, celui-ci possède un caractère massif, systémique et quotidien. Qu’il s’agisse de la situation personnelle, professionnelle, du non consentement ou  de féminicides, les chiffres sont en constante hausse.       

 

2. Les apports de la réalité virtuelle dans la lutte contre le sexisme .

 

La réalité virtuelle peut être d’un réel secours pour lutter contre le sexisme; en effet, elle permet au porteur de casque de se glisser dans la peau du discriminant ou du discriminé par exemple, un salarié qui effectuerait une formation sur le thème du sexisme au travail, pourra progresser dans l’espace grâce au metaverse, y compris s’il est à mobilité réduite ou en distanciel .


Ainsi donc, la réalité virtuelle est à même de sensibiliser et également de lutter contre les discriminations sexuelles, ou envers les personnes racisées, en situation de handicap, handicap de précarité ou autre. En fait, toutes ces discriminations procèdent d’un même mécanisme de pensée et d’une même tentative de résolution la réalité virtuelle.

 

Mademoiselle Olympe Bel mirette .

16 vues0 commentaire

Comentarios


bottom of page