Skip links

Jeux paralympiques: : révéler les talents aussi en entreprises

Jeux paralympiques: : révéler les talents aussi en entreprises

La France a vibré au rythme des Jeux paralympiques de Tokyo !

Les athlètes français ont remporté 54 médailles, dont 11 en or. Cyclisme, judo, tennis-fauteuil, basketball, lutte, natation, tir à l’arc… l’objectif des Bleus a été atteint !

En quoi cela il peut inspirer-il les organisations lorsque de l’on sait que le taux de chômage des PSH est deux fois supérieurs à la moyenne nationale ?

Voici donc trois exemples (au moins) de compétences que les personnes en situation de handicap ont tendance à particulièrement développer, et qui méritent d’être identifiées et exploitées dans la sphère professionnelle:

1- L’Intelligence émotionnelle

Parce constamment soumis aux regard des autres, aux interprétations ou jugements de valeur les personnes ayant des singularités développent des compétences de gestions des émotions supérieures à la moyenne en termes de résilience, d’acceptation de de soi ,de l’autre avec ses différences et de prise de recul.

2- La Détermination

Parce que le quotidien est plus difficile, on note une très forte détermination, ténacité, engagement, une capacité au dépassement de soi hors norme pour vivre et travailler malgré la fatigue, la douleur /ou les difficultés inhérentes à leur situation.

Pour exemple, le 1500m extraordinaire du Djiboutien Omar Hassan Houssein aux Paralympiques de Londres en 2012. Seul représentant de son pays aux Jeux paralympiques, blessé au tendon d’Achille, il a bouclé son 1500m en 11 minutes, soit 7 de plus que les autres concurrents, en boitillant. Mais le public ne s’y est pas trompé, qui l’a acclamé non stop pendant ses trois derniers tours, saluant la ténacité de cet athlète déterminé à faire honneur à son pays.

3- La Créativité

Les personnes en situation de handicap développent des trésors d’imagination, d’habileté, d’adaptabilité et de créativité pour faire avec… et pour faire autrement

Autant de talents que nos athlètes et leurs exploits rendent clairement visibles mais qui existent également de manière moins visible chez toutes les autres personnes avec un handicap qu’il soit physique, psychique ou cognitif… et qui invite donc les recruteurs eux aussi à s’adapter pour DECELER ses potentiels et passer outre la barrière des préjugés… pour un monde plus inclusif.