Skip links

Bienveillance et résistance au stress en réalité virtuelle

Bienveillance et résistance au stress en réalité virtuelle

Faire preuve de réelle et sincère empathie et compassion vis-à-vis de notre entourage, amis, famille et collègues de travail nous permet de développer non seulement notre conscience mais également notre capacité à faire face au stress en rentrant dans ce qu’on appelle la Cohérence Cardiaque

En effet, comme l’exprime Doc Childre, le fondateur du laboratoire HearthMath institute, la recherche prouve que développer les qualités de compassion et bienveillance apporte davantage de discernement dans sa vie et permet de gérer avec plus de facilité les périodes de stress. Nous renforçons notre sécurité intérieure, sommes moins critiques vis-à-vis des autres et de nous-mêmes.

On revient aux choses essentielles laissant nos préoccupations de côté…

Mécaniquement, le système de cohérence cardiaque (alignement de la fréquence vibratoire entre la tête, le cœur et le système respiratoire) se trouve renforcé, éloignant l’impact négatif des stresseurs auxquels nous faisons face régulièrement dans notre quotidien

La cohérence cardiaque crée l’harmonie dans le système corps-esprit en agissant à la fois sur notre physiologie mais également sur le mental, renforçant notre bien être et santé globale.

L’impact de la bienveillance est également souligné par Serena Chen, professeur de psychologie à Université de Californie (Berkeley) et titulaire de la chaire pour l’innovation pédagogique et la recherche lorsqu’elle évoque l’autocompassion comme compétence de plus en plus importance dans l’avenir.

En effet l’autocompassion, est la capacité à faire preuve de gentillesse et de compréhension pour soi et ses erreurs ainsi que la capacité à relativiser ses échecs et gérer par là même le flot des pensées négatives. C’est une qualité clé car dans un monde mouvant en changement radical. Pouvoir avancer en intégrant à leur juste place ses échecs incite à aller de l’avant et innover dans sa vie professionnelle, on devient plus résilient.

Les entreprises de demain devront donc s’entourer de personnalités ayant développé cette compétence au cœur de la croissance des organisations

La bonne nouvelle ? On peut tous s’entrainer à développer ses capacités d’empathie et de bienveillance. En immersion en réalité virtuelle, chacun peut prendre la place de l’autre, rentrer dans la bulle de l’autre pour mieux vivre et ressentir ses émotions….dans les scénarii minutieusement étudiés en réalité virtuelle où l’on se confronte à d’autres réalités que la sienne

Un gros travail sur soi s’opère et permet d’enrichir son approche relationnelle et favoriser son épanouissement personnel et professionnel…pour le grand bien des organisations !